THÉURGIE et Haute Magie
L'Art de Communiquer avec le DIVIN

Dans les lignes qui vont suivre, je vais vous révéler toute la vérité sur la magie divine de l’Antiquité à nos jours en levant le voile sur les pratiques authentiques ou trompeuses de la plupart des ordres initiatiques d’hier et d’aujourd’hui.

Vous serez ensuite initiés aux plus hautes connaissances de la théurgie traditionnelle et pourrez pratiquer des rituels de haute magie divine TRÈS SIMPLES, qui fonctionnent vraiment pour une fois, et ce, quel que soit le courant de pensée ou la tradition initiatique qui est la vôtre.

Où en êtes-vous avec la magie?

  • Vous cherchez à comprendre la différence entre la magie et la théurgie ;
 
  • Vous vous intéressez à la magie divine mais ne savez pas par quel bout prendre le problème;
 
  • Vous voulez savoir comment conjuguer l’alchimie et la magie;
 
  • Vous avez déjà pratiqué des rituels magiques mais ils n’ont eu aucun effet significatif sur votre vie spirituelle ;
 
  • Vos pratiques évocatoires vous ont à l’inverse apporté pas mal de problèmes et vous souhaiteriez comprendre pourquoi ;
 
  • Vous en avez assez de ces ordres soi-disant magiques où les membres se querellent sans arrêt, et aimeriez pratiquer la théurgie tout(e) seul(e) en toute sécurité ;
 
  • Vous avez peur de pratiquer certains rites par crainte de faire des erreurs ;
 
  • Les rituels existant actuellement vous paraissent trop compliqués ou trop folkloriques, et vous souhaiteriez savoir s’il est possible de tout simplifier ;
 
  • Vous pensez que la haute magie est une science divine qui dépasse les pouvoirs de la simple prière.

Ne désespérez pas ! Il existe une haute magie entièrement positive, simple et réellement divine, dont la pratique ne vous occasionnera que des bénéfices heureux sur le plan spirituel. Vous allez découvrir tout de suite des connaissances initiatiques avancées et inédites (inconnues des ordres initiatiques actuels) qui vont vous permettre de devenir en peu de temps un mage et un théurge accompli, sans avoir à lire des milliers de pages indigestes sur la Kabbale hébraïque ou la philosophie néoplatonicienne.

Une expérience qui remonte à très loin…

J’ai lu mon premier livre de haute magie à l’âge de 15 ans. C’était le Traité élémentaire de magie pratique de Papus. Autant vous dire que je n’y ai pas compris grand chose à l’époque. J’étais plus attiré par le côté merveilleux du sujet que par son aspect initiatique dont j’ignorai tout…

Durant les quelques années qui suivirent, j’ai pratiqué toutes sortes de magies dans le cadre de traditions étrangères, mais sans jamais y trouver vraiment ce que je cherchais au fond de moi, c’est-à-dire l’illumination divine.

En redécouvrant plus tard la tradition magique occidentale, j’ai expérimenté la plupart des grimoires et autres clavicules disponiblesmais leur contenu poussiéreux et en total décalage avec notre époque, rendit ma progression difficile, et me découragea souvent.

J’essayai aussi durant quelques années des méthodes et des programmes plus modernes comme celui de Franz Bardon, mais sans grand succès pour des raisons précises…

Je rencontrais ensuite des ordres initiatiques et des maîtres qui détenaient soi-disant les clés de la magie véritable, et reçu d’eux de multiples initiations. Mais l’instabilité de ces organisations magico-hermétiques et l’ambiance belliqueuse ou malsaine qui y régnait, me montra là encore, que les véritables clés de la théurgie étaient ailleurs….

Une cachette bien gardée…

Comme vous peut-être, 99% des gens qui s’intéressent à la magie divine cherchent dans la mauvaise direction. On pense à tort que les livres qui traitent de magie sont ceux qui en parlent le mieux. C’est faux. La plupart du temps, ils sont des produits de synthèse, résultat d’auteurs qui se sont copiés les uns les autres à travers les siècles, et ont rarement possédé de véritable expertise sur le sujet.

C’est la même chose dans les ordres initiatiques. On vous promet de vous transmettre des rites ultra secrets et efficaces, que vous allez bien sûr pratiquer avec assiduité, sans parfois vous rendre compte que le bénéfice de vos efforts est dirigé dans une direction qui va vous donner froid dans le dos quand j’aurai fini de vous instruire

Comme je l’ai pensé durant de longues années, croyez-vous vous aussi qu’il suffit de tracer des signes kabbalistiques sur le sol, d’allumer quelques bougies et de réciter des formules étranges en brandissant votre baguette de mage bien haut, pour faire apparaître les entités du monde spirituel ? C’est une vision infantile de la magie qui n’a absolument rien à voir avec la haute sapience des vieux mages de l’antiquité.

Lorsque j’eus fini de croire en ces fadaises et surtout fini de faire le tour de tout ce fouillis ésotérico-magique, j’ai fait une découverte incroyable et trouvé une réponse là où je ne m’attendais pas à la trouver.

Les hommes de Dieu !

En effet, on avait juste oublié de me dire une chose magistralement importante et pourtant toute simple.

Vous êtes d’accord avec moi que par définition, la magie divine concerne forcément les hommes de Dieu ? Et bien, en Occident, qui sont ces hommes de Dieu sinon tout simplement les moines et les religieux ?

Là voilà la criante évidence qui échappe à tous les chercheurs sincères !

Ce ne sont absolument pas dans de quelconques ordres magico-mystiques ou dans les dizaines de livres de magie vulgarisés par les apôtres du new age, que se trouvent les véritables clés de la théurgie.

Non, les vrais arcanes de la plus haute magie divine se trouvent dans les bibliothèques des monastères et, par extension, dans certains rayons de bibliothèque où l’on ne va jamais…

En effet, si étonnant que cela paraisse, ce sont les religieux qui ont été le plus loin dans la pratique de la magie divine. Enfin, certains religieux plus exactement…

Rassurez-vous, je ne vais pas vous demander de lire les milliers de pages de la philosophie platonicienne, de la Kabbale hébraïque ou de la mystique hermétique, je l’ai fait pour vous et je peux vous dire d’ors et déjà que j’ai beaucoup mieux à vous proposer…

En dehors des sentiers battus

Mais avant cela, laissez-moi vous dire quelques mots sur ce que cette révolution personnelle a entraîné dans le déroulement de ma propre évolution magique :

• Comme cela avait déjà été le cas en alchimie, j’ai pu retrouver les véritables fondements théoriques et pratiques de la haute magie. Et croyez-moi, cela n’a rien à voir avec ce qui est enseigné dans les ordres magiques d’hier et d’aujourd’hui. Cette carence explique d’ailleurs l’instabilité chronique et le manque de sérieux qui a toujours caractérisé les organisations initiatiques.

• Vous le savez certainement si vous avez déjà lu des ouvrages de magie cérémonielle, les rituels proposés sont souvent très compliqués et demandent énormément de moyens matériels pour être mis en œuvre. Ils ont aussi ce côté désuet qui bloque beaucoup de chercheurs. Face à ces difficultés, j’ai découvert comment faire simple, beaucoup plus simple…



• On entend beaucoup de choses contradictoires concernant les dangers de la pratique magiqueLa plupart sont des opinions naïves, infondées ou carrément stupides. 20 années d’exercice de la thérapeutique spirituelle m’ont permis de tisser les ponts nécessaires et de dresser une véritable cartographie des défis psychologiques que soulève la pratique de la haute magie.

• L’expérimentation régulière de la véritable théurgie des Anciens m’a permis de voir exactement quels sont les avantages et les limites des systèmes magiques tels que ceux de la Golden, Dawn, de l’Aurum Solis, du Martinisme ou des diverses structures hermétiques connues et moins connues.

• J’ai également compris ce qui se cache derrière la plupart des grimoires de colportage que tout le monde connaît et que bien peu de pseudo-spécialistes comprennent vraiment.

• La fréquentation des diverses hiérarchies angéliques m’a fourni des informations plutôt inattendues sur le monde des esprits, des éons et des génies planétaires. La aussi, des surprises de tailles m’attendaient au tournant

• L’un des bénéfices les plus importants fut de réaliser une jonction parfaite entre l’alchimie, la gnose et la magie, chose qu’il est quasiment impossible de trouver à l’heure actuelle dans les ordres initiatiques, pour la bonne raison qu’ils ne possèdent pas ces arcanes réservés, même lorsqu’ils s’arrogent de traditions hermétiques très anciennes…

• Dans un souci constant de simplification et d’efficacité, il m’a été possible d’expérimenter des techniques d’invocations magiques tout à fait inédites et exceptionnelles, qui impliquent certaines applications méta-techniques, dont certaines sont absolument inconnues du public.

• J’ai compris que le véritable but de la théurgie n’a rien à voir avec l’acquisition de pouvoirs surnaturels ou de faire la conversation avec un prétendu ange-gardien. Les extases du mage sont quelque chose de bien plus profond et subtil, oui bien plus…

• Enfin, un grand moment de soulagement fut celui de découvrir qu’il est possible – et souhaitable – de réaliser soi-même ses propres rites sur la base de quelques principes universels.

Un renouvellement total des arts magiques

A cause de l’usure du temps et de l’envahissement progressif des pseudo spiritualités orientales, il était devenu urgent d’apporter un véritable vent de fraîcheur sur la discipline magique, pour tous ceux et celles qui cherchent encore des réponses spirituelles dans cet art en voie de disparition.

A commencer par un dépoussiérage complet des vieilles théories antique, jusqu’ici accessibles seulement à quelques rares érudits et passionnés, ayant suffisamment de temps et de patience pour lire les innombrables vielleries indigestes sur le sujet. J’ai fait ce boulot à votre place, aidé par quelques amis engagés, et vous l’offre ici dans sa plus grande nudité et simplicité.

Il était également crucial de redéfinir l’intégralité des pratiques magiques en langage moderne, afin de passer d’une vision étroite et bas de gamme de la magie, avec son folklore populaire et grossier, à la vision la plus sublime des rites théurgiques authentiques. Ceux qui permettent l’acquisition de hautes connaissances spirituelles et de la sagesse immuable.

Un sacré nombre d’idées reçues sur la magie seront donc bousculées dans cette formation, en particulier dans des domaines inattendus tels que la tradition égyptienne par exemple.

Une théurgie moderne faite pour les gens d’aujourd’hui

Tout ce qu’on a au sujet de la théurgie date au bas mot de la fin du 17ème siècle. N’était-il pas urgent de revisiter certaines pratiques cérémonielles, de les revoir et de les corriger de fond en comble, afin de permettre l’éclosion d’une nouvelle créativité chez le chercheur moderne, jusqu’ici coincé dans les proposition fanées d’époques révolues ?

Grâce aux connaissances que je partage avec vous dans cette formation, il vous sera réellement possible de bénéficier des apports spirituels puissants de la théurgie,

  • sans dangers,
 
  • sans difficulté technique ni aptitude particulière,
 
  • sans les monticules d’accessoires qui encombrent les mages en général,
 
  • sans temple privé ou pièce réservée aux opérations,
 
  • sans y passer tout son temps, ses soirées ou ses week-end.

Cela vous paraît complètement décalé ? C’est tout à fait juste ! Cette formation remet tellement de choses en question qu’il va vous falloir paradoxalement un peu du temps pour en gérer la simplicité.

Cela vous paraît totalement farfelu et non traditionnel ? Attendez un peu de consulter le contenu des 10 cahiers inédits de ce cursus, et vous verrez que les données métaphysiques de la théurgie antique y sont intégralement présentes. Bien sûr, dans une forme tellement débarrassée des lourdeurs de style des vieux philosophes, que vous allez avoir l’impression de découvrir une nouvelle science occulte qui va vous enchanter.

Une formation en 10 cahiers au format PDF

Je reçois régulièrement de nombreuses questions sur le sujet de la haute magie et beaucoup d’entre vous ont réclamé cette nouvelle formation de longue date. Celle-ci a d’ailleurs sa place dans le contexte initiatique de la tradition occidentale puisque la haute magie, comme on le sait, est l’une des trois science-mères de l’hermétisme.

Comme je l’avais fait pour l’alchimie et la gnose, il m’a donc fallu parcourir à peu près 5000 ans d’histoire et de philosophie antique, et faire également un petit voyage en arrière qui m’a ramené à mon adolescence magique, il y a quelques 30 ans maintenant.

Tout cela pour partager avec vous non seulement le fruit de longues études, mais aussi d’une longue expérience personnelleavec les conclusions heureuses et malheureuses d’un tel parcours.

Grâce à cette synthèse importante et à la concision pédagogique des supports de cours sous forme de 10 cahiers, vous aller gagner un temps colossal, ce qui de nos jours est un véritable luxe.

Quel que soit votre niveau d’étude et de pratique des arts magiques, vous allez découvrir un autre univers de métaphysique rituelle, entièrement épuré des velléités vulgaires de la basse-magie, et débarrassé de la lourdeur des rites ancestraux qui, il faut bien le dire, sont complètement inadaptés à notre actuel mode d’entendement.

  • Fini de ne pas comprendre ce que vous faite,
 
  • fini d’avoir l’impression d’être un clown encostumé qui agite bêtement sa baguette,
 
  • fini d’avoir peur de faire des erreurs dans des rituels incomplets,
 
  • fini de s’épuiser dans des entraînements psychiques harassants,
 
  • fini de devoir suivre à la lettre les instructions inaudibles et parfois sordides des ordres magiques qui se proposent de vous instruire,
 
  • fini d’être perdu dans la jungle des rituels magiques,
 
  • fini de ne pas savoir clairement comment inclure la théurgie dans vos opérations alchimiques.

Un plan d’action en 10 étapes

– Cahier 1 : Dans ce cahier, nous allons passer en revue l’intégralité des types de magies qui ont été étudiées et pratiquées depuis l’aube des temps jusqu’à nos jours. En plus de bien comprendre la différence qui les caractérise et les oppose parfois, vous découvrirez que beaucoup de ces systèmes ne sont pas franchement authentiques. Parmi eux se trouvent des adaptations imaginaires issue de la dégénérescence des vieilles connaissances théurgiques antiques. Nous expliquerons donc ce que sont les magies blanche, noire, ethnique, des campagnes, mythique, druidique, chamanique, cérémonielle, kabbalistique, égyptienne, énochienne, goetique, contre-initiatique, etc…

 Cahier 2 : Ce deuxième cahier nous permettra de définir exactement quel est le sens du mot « magie » dans la tradition purement hermétique. C’est l’un des prérequis fondamentaux grâce auquel l’étude de la théurgie prend un relief consistant et sérieux. Les informations de ce cahier sont un trait d’union avec les enseignements de l’alchimie traditionnelle déjà enseignée au CFIO. On y comprend avec clarté le véritable sens de la divinisation de l‘homme par les rites magique. Et surtout, on y explique ce qui sépare profondément l’initiation hermétique de la mystique chrétienne classique.

– Cahier 3 : Nous étudierons dans ce cahier l’histoire de la théurgie de l’Antiquité jusqu’au moyen-âge. Ce qui nous aidera à comprendre sur quelle base s’est construite la haute magie occidentale dès ses débuts. C’est en particulier dans ce cahier qu’un gros effort de synthèse et de simplification a eut lieu, puisqu’il y est question de philosophie antique. Pour une fois, gageons que ce volet sera étudié avec joie et excitation puisque je lui ai donné une forme d’enquête à épisodes, avec son lot incontournable de petites anecdotes succulentes, et aussi quelques surprises doctrinales de taille, notamment en ce qui concerne la prétendue origine égyptienne des connaissances ésotériques de l’Occident…

– Cahier 4 : Ce quatrième cahier est un peu explosif et je vais donc surement me faire à nouveau des amis ! On y trouvera la suite de l’histoire de la magie occidentale du moyen-âge jusqu’à nos jours, et toujours dans ce même style narratif qui facilitera l’apprentissage. Nous y étudierons les grandes figures de la magie comme Cornélius Agrippa, John Dee, Eliphas Levy, Papus, etc. Et c’est également dans ce volume que je partagerai avec vous mes expériences et conclusions personnelles sur le petit monde de la magie contemporaine. Avec quelques mises au point et révélations internes sur des sujets comme la Golden Dawn, l’Aurum Solis, Franz Bardon, La lumière sur le Royaume ou encore les ordres théurgiques égyptiens

– Cahier 5 : Dans ce cahier seront étudiées et expliquées les principales opérations concrètes de la haute magie. Là encore, un gros dépoussiérage aura permis de trier le bon grain de l’ivraie. Ce qui permettra aux étudiant de découvrir le véritable sens de certains termes couramment utilisés mais mal compris, tels que les ablutions, les évocations et invocations, les exécrations, consécrations et conjurations, les calculs sacrés, la talismanie etc. Nous pourrons alors faire le point sur les différentes gestuelles qui peuplent les rituels de haute magie et que la plupart des auteurs nous imposent comme des nécessités absolues. À travers ces analyses, l’étudiant découvrira de nouvelles connaissances occultes qu’on ne trouve jamais dans les livres. Par exemple au sujet de la possession démoniaque et des exorcismes…

– Cahier 6 : La véritable nature des esprits, des anges et des génies de la haute magie sera le sujet exclusif de ce sixième cahier. Les idées que devraient véhiculer ces termes aujourd’hui ont été complètement déformées par les grimoires de colportage et la superstition religieuse. Nous allons tout revoir de fond en comble et comprendre à l’issue, l’exacte nature des ces entités que le mage essaye de contacter durant ses rituels. C’est également dans ce contexte que l’étudiant risque d’avoir de grosses sueurs froides, car la définition de ces hiérarchies d’esprits pour les Anciens est radicalement opposée à tout ce que l’on croit savoir en général sur le sujet… Nous verrons donc intégralement à qui ou à quoi risque d’avoir affaire le mage dans ses opérations théurgiques.

– Cahier 7 : Ce septième cahier traitera des grands défis psychologiques et initiatiques de la pratique magique. C’est dans ce volume que j’ai partagé le maximum d’expériences personnelles afin d’aider les étudiants à se préparer aux éventuels dangers métaphysiques qui les attendent. On aurait bien du mal à trouver un recueil de conseils spirituels aussi complet et sincère que ce cahier dans les ordres magiques d’hier et d’aujourd’hui. Réservées en général à l’instruction orale, ces informations seront très précieuses pour tous les chercheurs courageux qui voudront s’adonner aux opérativités avancées de la théurgie. Au programme, les types psychologiques à surveiller, le problème des égrégores, les pouvoirs magiques, l’ego, etc.

– Cahier 8 : Après avoir reçu les enseignements préparatoires indispensables, les étudiants vont apprendre point par point comment fonctionnent la véritable théurgie, sa gestuelle, son décorum et ses outils. Et surtout comment ces nouvelles connaissances vont vous permettre d’envisager de pouvoir construire votre propre système magique et vos propres rituels personnels en accord avec votre sensibilité. Ce sera donc l’occasion d’expliquer l’utilité et la fonction du rituel ainsi que son adaptation à des fins alchimiques. Nous étudierons le problème des incantations et des noms de pouvoir, ainsi que l’influence exagérée des armes et outils préconisés dans la plupart des systèmes magiques. Nous parlerons du lieu des opérations théurgique avec quelques mises au point salutaires. Enfin, nous explorerons l’étendue des manifestations surnaturelles que l’on est en droit d’attendre ou non de nos opérations d’invocation et d’évocation.

– Cahier 9 : Ce neuvième cahier est consacré en grande partie à l’étude du grimoire d’Armadel, ouvrage de haute magie divine bien connu, dont nous allons dévoiler entièrement la clé de lecture pour la première fois. L’analyse de l’ouvrage nous fournira donc bien des étonnements qui ouvriront sur des propositions de travail théurgique tout à fait inattendues. Après avoir démontré que l’œuvre d’Armadel est l’un des grands fleurons de la littérature hermétique et gnostique, nous étudierons la magie des sceaux d’une manière entièrement nouvelle. Ce sera l’occasion d’offrir d’autres révélations sur des opérations d’invocations magiques très peu connues et pratiquées de tous temps et en secret dans des cercles d’ecclésiastiques initiés aux sciences occultes… Nous terminerons ce cahier par l’étude d’un document d’alchimie interne issu de la Golden Dawn, le Z2.

– Cahier 10 : Le dernier cahier de cette formation est consacré à la théurgie du futur. Il recense en effet des outils appartenant à ce qu’on appelle la technologie des dieux, qui utilise des appareils d’amplification magiques à base d’ondes de formes, de cristaux ou encore d’applications lumino-rythmées, dont l’usage peu conventionnel trouve à s’insérer parfaitement bien dans un nouveau protocole opératoire. Les étudiants découvriront également l’énergie des ondes monadiques qui les aidera à comprendre comment fonctionnent les miroirs d’apparitions et autres triangles de manifestation. Enfin, nous découvrirons des perspectives méta-techniques de contact avec l’au-delà utilisant des appareillages audio-visuels modernes…

Plus de 400 pages de documents et de bonus supplémentaires inédits

Dans ces 10 cahiers au format PDF, vous allez découvrir de très nombreuses révélations qui ne sont jamais écrites dans les livres de haute magie. Je n’ai pas pu tout lister dans cette présentation car cela aurait anormalement allongé la présente description.

De plus, vous trouverez des documents supplémentaires exceptionnels en annexes qui vous aideront à approfondir certains points importants tels que :

  • Le grimoire d’Armadel en français et en anglais (avec les sceaux en couleur), disponibles en téléchargement libre sur Internet (ça vous évitera d’avoir à les chercher)
 
  • le livre Théurgie ou l’alchimie herméticienne de E.J. Langford Garstin en version française intégrale inédite (introuvable ailleurs) mise à la disposition exclusive des élèves du CFIO.
 
  • Le Z2 – Extrait en français d’un document d’alchimie interne de la Golden Dawn
 
  • Un condensé des meilleurs passages de La hiérarchie céleste de Denys L’Aréopagyte
 
  • Et quelques autres notices complémentaires…

La Haute Magie divine n’aura plus de secrets pour vous…


Une fois encore, grâce à cette formation, la révélation magique sera totale et sans retenue.

Dans un temps très court, vous allez apprendre ce qui m’a demandé 30 années de dur labeur, d’études interminables et d’expérimentations dans la plupart des domaines de la haute magie et de l’alchimie interne. Cette expérience, je la remets entre vos mains afin qu’à travers vous, la grande tradition occidentale puisse perdurer.

Les connaissances de ce module vous permettront d’éviter bien des pièges et vous communiqueront, je l’espère, cette passion des arts magiques, qui fait de la théurgie l’une des branches les plus fascinantes de l’occultisme.

Je vous donne rendez-vous de l’autre côté…

Téléchargement immédiat de la formation complète pour commencer maintenant…

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.OK